Prospect for America_Affaires culturelles

L’influence des États-Unis dans le monde est, bien sûr, fortement affectée par l’impact des idées et des modes américaines, par les livres, jeux, peintures, films, sciences et musiques américaines.

Maintenant, les relations réciproques, qui se sont accentuées au regard de la politique économique, nécessitent d’être également soumises à une contrainte là où les concepts intellectuels et culturels sont impliqués. La capacité des États-Unis à apprécier et estimer l’accomplissement intellectuel des autres peuples n’enrichit pas seulement notre vie mais génère d’importants éléments de pouvoir. Les États-Unis, en tant « qu’assimilateur » et médiateur de diverses contraintes culturelles, sont une force dans le monde qui ne pourrait pas être s’ils cherchaient simplement à favoriser l’assimilation de leurs propres idées par d’autres.

La qualité variée et complexe de la société moderne et libre – sa richesse dans le champ de l’activité des groupes non-gouvernementaux, des intérêts économiques et culturels – donne à la politique étrangère une envergure qui va bien au-delà des activités de petits groupes d’officiels ou de négociations publiques. Ce n’est pas pour sous-estimer le besoin de vision et le courage à un haut niveau de diplomatie comme étant un facteur essentiel dans une politique étrangère positive. Mais nous ne devons jamais oublier que les opportunités effectives d’action et d’influence sont larges, bien plus larges que les canaux officiels à travers lesquels l’influence d’un gouvernement s’exerce.

 

Rockefeller Brother Fund, Prospect for America, The Rockefeller panel report, Doubleday & Cie, New York, 1961

Prospect for America_The Rockefeller Panel Reports_02

Posted: août 8th, 2015
Categories: Politique culturelle, Politique étrangère, Prospect for America, Realipolitik, Rockefeller
Tags:
Comments: No Comments.